Un trop beau moment pour ne pas en parler… un défilé à la Galerie

À l’occasion du vernissage de l’exposition d’Enrique Rios à la Galerie Carte Blanche le 9 novembre dernier, le jeune créateur de mode montréalais Leinad Beaudet a présenté sa première collection de prêt-à-porter printemps/été 2014 dans l’espace 1851 Amherst. Dès l’apparition du premier modèle, dans une salle bondée et bruyante,  la rumeur a fait place au silence admiratif et aux applaudissements répétés. Avec en arrière-plan les œuvres colorées  de Rios, les quatre modèles ont présenté des vêtements élégants, aux lignes sobres, taillés dans des tissus structurants et choisis dans une palette restreinte faisant la part belle au gris, au blanc cassé et au noir.

L’effet de surprise a permis de croire un instant à un défilé impromptu, lequel aurait eu la chance de se dérouler au meilleur endroit qui soit, en ce moment précis, à l’intérieur d’une exposition de tableaux, en présence d’artistes et d’amateurs d’art, dans une galerie urbaine à l’échelle humaine.

 Ernest-ó

leinad_beaudet-2.jpg

Les photos sont une gracieuseté de Leinad Beaudet