"Le corps révélé": un regard humain de l'artsite Madeleine Chevalier sur l'inexorable altération du charnel

Avec ses créations en argile et quelques toiles à l'huile, l'artiste explore des aspects de la condition humaine qui nous sont familiers mais que notre culture matérielle s'ingénie à soustraire à notre vue.

Pas ses visions très personnelles de la figure humaine, ses recours à l'allégorie et des références à l'histoire de l'art, Madeleine Chevalier se livre à des études d'anatomie, sculpte des corps décatis, illustre le cri humain, parle de souffrance et de mort.

Grâce à ses réalisations très inspirées et d'une grande force d'exécution, l'artiste fait surgir un sentiment de beauté et d'affection dans un univers qui aurait pu être morbide mais qui ne l'est pas. Réunies dans l'exposition intitulée "Le corps révélé" (en anglais "Exposure"), les oeuvres traitent principalement des rapports humains, de la filiation, de spiritualité, de pulsion vitale et du caractère salvateur de l'art.

Robert Desaulniers, avril 2018

Capture 1.PNG

Du 17 au 23 avril 2018. VERNISSAGE jeudi 19 avril de 17h à 21h. Entrée libre. Galerie Carte Blanche, 1851 Amherst.

Information auprès du galeriste, 438-403-5341